Les Chroniques gourmandes de Thomas

Food is a Journey. Food is a Sharing. Food is an Art. Food is a Passion. Food is Society. Food is Culture. Food is History. Food is Vital. Food is Love.

Big Fernand, Big Burger?

C’est via un article dans un magazine parlant des meilleurs hamburgers de Paris que j’ai découvert Big Fernand. Forcément en tant que fan absolu de ce sandwich américain, je me devais d’aller voir ce qu’il en était.

J’arrive le soir au 55 rue du Faubourg Poissonière. Il y a un peu de monde à l’extérieur et beaucoup à l’intérieur. Dehors un moustachu franchouillard nous donne une carte pour commencer à choisir puis nous faisons la queue.

Composez vous-même votre burger

Big Fernand propose soit de choisir parmi les différents burgers proposés soit de le composer soit-même.

J’y suis allé en octobre 2012. A cette période-là, il y avait une grande campagne de pub dans le métro parisien pour le fromage la Fourme d’Ambert. Bien sur, moi en tant que Food Victim, j’ai pris un burger boeuf- Fourme d’Amber-oignons confits-persil et la sauce Tonton Fernand et des frites bien entendu.

L’homme qui cuisinait plus vite que son ombre

Derrière le comptoir, un jeune homme prend la commande et la répéte à (très) haute voix. Derrière lui, 3 cuisiniers préparent en direct les hamburgers. A peine, le temps de payer que l’on a déjà notre repas servi sur un plateau.

Alors c’est bon?

Pour sûr,cela se mange facilement. Enfin, je me souviens en fait de l’avoir dévoré en quelques minutes, plutôt bon signe. Les frites maisons sont très bonnes notamment. J’avais aussi pris un jus de fruit « superberries », c’est bon mais ca ne va pas très bien avec un burger.

Mon ami avec qui je mangeais, a eu un problème. Il avait demandé du fromage de raclette et il n’y avait pas de fromage du tout dans ce burger. Pendant que l’on s’interrogeait à ce sujet, un des moustachus est venu nous voir voyantqu’il y avait un soucis. Après lui avoir montré le méfait, il a offert un deuxième burger à mon ami avec cette fois-ci du fromage de raclette. A noter qu’il a aussi pu garder son premier hamburger. C’est à noter car même si cela peut sembler normal comme attitude de la part du manager, cela n’arrive pas dans tous les restaurants. Je ne vous raconte même pas comment mon ami était heureux d’avoir deux hamburgers au prix d’un!

On remet ça?

Carrément, je me ferais bien un hamburger boeuf-chèvre-tomates séchées-ciboulette ou un Bartholomé (boeuf-raclette-poitrine fumée-oignons confits-ciboulette).

Dire que ce sont les meilleurs burgers de Paris dépend du goût de chacun mais c’est assurément un bon plan à Paris. A quand des burgers au porc, au wasabi, au romarin? 🙂

Little Fernand

Après le succès de Big Fernand, Little Fernand vient d’ouvrir en tant que pro du Hot Dog. Le hot dog, une nouvelle mode?

Des nouveaux restaurants Big Fernand ouvrent à Paris et à Lyon. Pour tout savoir, voici le site internet: http://www.bigfernand.com/fr/browse/home/index.php

PS: les photos viennent du site BF et de Google Image (mon smartphone prend des photos de trop mauvaises qualités 😦 )

A demain pour un grand sujet sur Hong Kong et sa gastronomie!

Publicités

2 commentaires sur “Big Fernand, Big Burger?

  1. rlbrasset
    16 mai 2013

    Formidable billet, encore une fois! Bravo.

    • totolegourmand
      23 mai 2013

      Merci! J’ai du faire une pause casse-croûte en l’écrivant tellement la photo des hamburgers me donnait faim.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 42 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :