Les Chroniques gourmandes de Thomas

Food is a Journey. Food is a Sharing. Food is an Art. Food is a Passion. Food is Society. Food is Culture. Food is History. Food is Vital. Food is Love.

Voyage Gourmand à Budapest – Part 2

Comme promis, place dans cette seconde partie aux restaurants de Budapest. Durant mon voyage, j’ai suivi le guide que j’avais acheté:Un grand week-end à Budapest. Il a été de bons conseils durant ces 3/4 jours en Hongrie.

Et avant de commencer, comment pourrais-je ne pas mentionner la musique classique ultra-célèbre La Danse Hongroise de Johannes Brahms.

Callas, un restaurant de qualité près de l’Opéra

Lors de notre première soirée à Budapest, nous sommes allés  à l’opéra de Budapest voir le ballet: La Mégère Apprivoisée de William Shakespeare.

Après ce spectacle de très grande qualité (prix entre 2€ et 15€ seulement!), notre guide de poche nous a indiqué un restaurant réputé juste en face de l’opéra: le restaurant Callas.

Le point fort du restaurant est sa décoration intérieur avec ses hauts plafonds. C’est d’ailleurs le célèbre David Collins qui s’en est chargé en 2006.

La carte: http://www.callascafe.hu/

Quelques photos:

Les prix sont un peu plus élevés qu’ailleurs et nous avons juste mangé un excellent goulash ainsi qu’un autre plat dont j’ai oublié le nom et le goût. Lors de notre venue après 21h, le restaurant était quasi vide et donc l’atmosphère était un peu froide.

A regarder les avis sur le net, il y a un groupe de musiciens qui jouent chaque jour des morceaux classiques très connues ce qui rajoutent un charme certain au restaurant. Nous n’y avons pas eu le droit. Dommage.

Bref, nous n’avons pas profité au mieux de ce restaurant qui possède de très nombreux atouts. Peut-être une prochaine fois .

Central Kavehaz, le classique

Central, c’était le restaurant noté 3 étoiles dans le guide, celui qui fallait faire à tout prix. Etant donné que mes photos prises ont tous disparu lors d’une tragique erreur de manipulation de mon appareil photo, il va falloir sans.

Outre la beauté du bâtiment et la décoration intérieur, ce que j’ai aimé lors mon entrée dans la salle est de devoir passer devant la vitrine des desserts qui est juste extrêmement alléchante avec tous ses gâteaux différents.  D’ailleurs, y a t-il des autres personnes que moi qui au restaurant regardent  la liste des desserts avant celle des plats? 🙂

Dans mon souvenir, j’avais choisi à l’aveugle une soupe à la framboise en ne sachant pas à quoi cela pouvait ressemblait. Tout simplement, une assiette à soupe, avec une soupe froide à la framboise. Étonnant de proposer cela en entrée mais c’était un pur régal! Ensuite plat principal du bœuf cuit dans du vin rouge, ce fut bon et très copieux. Et en dessert, j’ai pris deux petits gâteaux et une part de gâteau qui était disposés dans la vitrine. En résumé, un repas bien savoureux et exotique!

Voici des photos de ce que l’on peut y manger:

La carte: http://www.centralkavehaz.hu/eng/etlap_alacarte-etlap

Cafe Kor, celui qui marche fort

Toujours dans le guide, il nous disait d’aller manger au restaurant le cafe Kor. Encore un bon plan, le restaurant était bondé et on a attendu un peu pour avoir une table. Les plats comme souvent à Buda sont délicieux, les prix vont de 8 à 15 euros. Le Cafe Kor a une très bonne réputation d’ailleurs et est plus jeune-plus branché que des restaurants tels Central (traditionnel) ou Callas (luxueux).

La carte: http://www.cafekor.com/

Quelques photos trouvés sur le net:

En dehors de ces 3 restaurants, j’en avais fait 3 autres: le premier du voyage choisit un peu au hasard près du salon de thé Gerbeaud  qui est bien mais sans plus. Le deuxième, je vous en ai déjà parler sur un autre billet: Manger en URSS. Et le troisième, je le réserve pour un article du jeudi. 😉

Pour vous loger:

Le Palazzo Zichy:

Je n’avais jamais vu d’aussi bonnes notes pour un hôtel: moyenne de 9,4 noté par 700 personnes pour le Palazzo Zichy****.

Construite au 19ème siècle, la résidence appartenait au noble hongrois: le comte Nandor Zichy. A l’époque, en janvier 2010, j’avais loué une chambre double avec petit-déjeuner (excellent) compris pour 60 euros la nuit.

Après il y a d’autres magnifiques hôtels qui méritent le détour. J’étais aussi resté une nuit dans le Cotton House Hotel au style des années 1920-1930, plutôt sympa. (http://www.cottonhouse.hu/site/eng/szoba_kepek.php).

Conclusion:

Il y a 3 ans, j’avais décidé de partir un long week-end à Budapest pour découvrir un pays riche d’une grande histoire (époque autrichienne  puis pays soviétique), des billets AR Paris-Budapest via EasyJet en janvier à 30€ (ça ne se refuse pas!). En dehors de tout cela, j’ai découvert un pays riche d’une gastronomie incroyable. Et le coût de la vie plutôt faible  permet d’en profiter pleinement.

J’espère en tout cas que ces articles sur Budapest vous ont donné envie de découvrir la Hongrie et sa capitale. 🙂

La semaine prochaine, on se retrouve pour un article sur Hong Kong, la Fantastique!

Publicités

2 commentaires sur “Voyage Gourmand à Budapest – Part 2

  1. rlbrasset
    10 mai 2013

    Quel article alléchant! Je me retiens pour ne pas sauter dans le premier avion pour Budapest. Vous avez beaucoup de talent Thomas et c’est un réel plaisir de vous lire.

    • totolegourmand
      15 mai 2013

      Merci! Dépêchez-vous d’y aller car je pense qu’après vendredi, vous aurez envie d’aller faire un tour à Hong Kong 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 42 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :