Les Chroniques gourmandes de Thomas

Food is a Journey. Food is a Sharing. Food is an Art. Food is a Passion. Food is Society. Food is Culture. Food is History. Food is Vital. Food is Love.

Bruncher à la Maison Boulud

Le chef étoilé Daniel Boulud a quitté l’espace d’un instant son empire New Yorkais pour ouvrir un restaurant dans la capitale chinoise.

Ouvert depuis quelques années à Pékin, Maison Boulud est considérée chaque année comme le meilleur restaurant de la ville avec le meilleur service, la meilleure carte de vins, le meilleur brunch etc. Bref c’est The Place to Be.

Emplacement d’exception

Le restaurant se situe dans le quartier des légations, quartier chargé d’Histoire.

À la suite de la défaite chinoise durant la Seconde guerre de l’opium (1856-1860), le Zongli Yamen (Ministère des Affaires étrangères) y établira ces bureaux, des légations étrangères vinrent alors s’y installer également.Au cours de la révolte des Boxers en 1900, le quartier des légations est devenu le centre d’un incident diplomatique international puisqu’il fut assiégé par les insurgés pendant plusieurs mois. Après que le siège avait été brisé après 55 jours par une intervention militaire de Alliance des huit nations (cet épisode fera l’objet en 1963, du célèbre film de Nicholas Ray : Les 55 jours de Pékin), les puissances étrangères obtinrent avec la signature du Proticole de la paix Boxer (article 7), le droit de faire stationner des troupes afin de protéger leurs légations. Le quartier des Légations a été alors encerclé par un mur et tous les résidents chinois de la zone furent expulsés. Isolé de son environnement immédiat, le quartier des Légations est devenu une ville dans la ville exclusivement réservé aux étrangers. De nombreux nationalistes chinois cultivèrent un ressentiment à l’égard du quartier, devenu un symbole de l’agression étrangère. C’est à partir de cette date que le nom de rue principale changea pour celui de « Légation Street » et la plupart des ministères chinois retirèrent également leurs bureaux de la rue.

Maison Boulud a pris place dans l’ancienne ambassade américaine, au Qianmen 23, à quelques mètres de la place Tian An Men et donc de la Cité Interdite.

mb3

La majestueuse résidence

A droite de la porte: le restaurant – A gauche: le bar – En haut: les salles privées

mb2

Le restaurant

mb1

Restaurant bis

mb4

Le Bar

Un menu de choix

J’y suis allé 3 fois, une fois diner pour fêter mes 21 ans et puis pour y bruncher 2 fois. Entre temps, le manager du restaurant a changé d’horizon pour aller ouvrir un autre high-end restaurant dans un ancien temple rénové mais j’y reviendrai un autre jour.

La carte du restaurant propose un large choix d’entrées, de plats et desserts.

– Le Dîner: ( voici la carte: http://www.maisonboulud.com/beijing/wp-content/uploads/2013/04/Spring-Dinner-2013.4.15.pdf) coûte évidemment bien plus cher que le déjeuner ou le brunch. A noter que l’ambiance diffère  selon les moments de la journée, le soir c’est ambiance tamisée alors que la journée, c’est très éclairé via les grandes fenêtres de la pièce.

Ce que j’apprécie dans la carte en général, c’est le nombre de viandes différentes proposées. En fait, il y a un plat par viande:  cochon, pigeon, boeuf wagyu, canard, saumon, homard, agneau, veau… Il y en a ainsi pour tous les goûts. On a le droit à quelques amuse-bouches offerts lors du repas ainsi que les fameuses madeleines.

Madeleines by H. Amiard copy

– Le Brunch: (la carte: http://www.maisonboulud.com/beijing/wp-content/uploads/2013/04/spring-brunch-2013.4.13.pdf) est sans conteste l’un des meilleurs rapports qualité/prix proposé jusqu’à ce jour (de 13 à 35 euros (de 1 à 4 plats)). Comme toujours, un large choix d’entrées, de plats et de desserts. En plus de cela, il faut rajouter les croissants, pains, confitures offerts et bien sur les madeleines.

532205_10151066188086928_590106192_nLors de mon premier brunch, j’ai pris le DB Burger (avec un supplément de 7 euros) avec le Bun maison au fromage, le steak haché fourré aux foie gras et côtes braisées. Résultat, c’est très bon et très copieux. Cependant, comme lors de mon diner durant lequel j’avais pris un plat censé contenir du foie gras, on ne le sent pas de nouveau. Étrange…

tumblr_lp7gc75SuL1qj179co1_500

Mon amie a pris le coq au vin avec des pâtes, excellent!

En dessert, des profiteroles au chocolat et  un fondant au caramel plein de gourmandise.

Conseil: en sortant du restaurant, visitez la place Tian An Men puis la Cité Interdite et grimpez sur la colline JingShan située porte Nord de la Cité Impériale. Vous devriez voir cela:

182835_10150138841501928_6593057_n

Pour finir, Maison Boulud a ouvert récemment à Montréal et rencontre un important succès.

mb5 mb6

Publicités

2 commentaires sur “Bruncher à la Maison Boulud

  1. rlbrasset
    26 avril 2013

    Vos articles sont toujours tres elabores. J adore vous lire!

  2. Pingback: Capital M et M sur le Bund, les plus belles terrasses de Chine | Les Chroniques gourmandes de Thomas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 avril 2013 par dans Restaurants, et est taguée , , , , , , , , , , , , , .

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 42 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :